Interview with: Olivier ABERGEL, Managing Partner

LL Berg | View firm profile

A votre avis, quelles sont les principales différences entre LL Berg et vos concurrents?

Un jour un client nous a dit que nous étions un peu « les tailleurs du quartier que l’on appelle que pour les grandes occasions ». Nous avons trouvé cette définition plutôt juste car elle reflète assez bien les valeurs que nous cultivons depuis 2007 : exclusivité, démarche sur-mesure et refus de toute course au volume.

Selon vous, quels secteurs d’activité ou domaines d’expertise sont en train de se développer sur le marché ? Comment peut-on l’expliquer?

Les pratiques liés à la réglementation ESG, à la loi énergie-climat et à l’utilisation des cryptomonnaies sont autant de secteurs en expansion. Rien de plus normal. Les avocats s’adaptent aux nouvelles réglementations lesquelles s’adaptent aux évolutions de notre société.

Avez-vous pris récemment de nouvelles initiatives au sein du cabinet pour mieux répondre aux attentes de vos clients?

Plutôt que d’initiative, je parlerais de valeurs.

Depuis 2007, notre mot d’ordre est la bienveillance : la bienveillance dans les liens créés en interne comme en externe.

Chez LL Berg, pas d’horaires, de politique de « lumière allumée », ni d’objectifs de temps facturable. L’enjeu du dossier suffit amplement. Nous favorisons la promotion interne et la pérennité des relations avec les collaborateurs. Nous nous efforçons par ailleurs d’entretenir des liens de qualité avec les contreparties et les confrères.

Cette création de valeur rejaillit sur la qualité du traitement des dossiers, et partant, sur l’expérience client.

Est-ce que l’usage des technologies a un impact sur la façon dont les cabinets communiquent avec leurs clients sur les services/prestations que vous pouvez fournir aux clients?

Les nouvelles technologies rationalisent les prestations à caractère “administratif”. La crise du Covid a accéléré l’usage de la signature électronique.

Mais s’agissant du conseil en ce qu’il implique une approche stratégique et empathique, l’humain sera toujours le cœur de notre métier.

Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple pratique illustrant la façon par laquelle votre intervention a permis à l’un de vos clients de valoriser son entreprise?

Dans le cadre d’un LBO primaire pour lequel nous assistions les fondateurs, le groupe cible exerçant une activité médicale réglementée était organisé de manière spécifique combinant à la fois des entités commerciales et des associations.

La faisabilité de l’opération a tenu à notre capacité à garantir le transfert économique et politique des associations qui, de par leur objet à but non lucratif, doivent rester indépendantes et à concilier les positions de nos clients avec celles du fond d’investissement.

Selon vous, qu’est-ce que les clients recherchent de leurs cabinet d’avocats? Un conseil stratégique? Et comment voyez-vous votre cabinet dans trois ans?

La compétence technique est un prérequis. A ce titre, LL Berg cultive avant tout cet esprit excellence et de “sur-mesure”.

Mais la valeur ajoutée du conseil réside dans l’instinct, l’empathie et l’intelligence situationnelle. En un mot : la vision. Et encore une fois, cela ne s’industrialise pas.